Banque de France – Les indicateurs de conjoncture hebdomadaire

Indicateurs Banque de France
N°310 du 11 mars 2016
En France, selon la deuxième estimation ISMA issue de l’enquête mensuelle de conjoncture de février de la Banque de France, le PIB augmenterait de 0,3 % au 1er trimestre 2016 (revu de – 0,1 point). La production manufacturière est en forte hausse en janvier, et l’acquis de croissance pour le 1er trimestre 2016 à fin janvier s’établit à 1,0 %, après 1,0 % au 4e trimestre 2015. Selon la deuxième estimation d’Eurostat, le PIB de la zone euro augmente de 0,3 % au 4e trimestre 2015, comme au 3e trimestre. En moyenne annuelle, le PIB progresse de 1,6 % pour 2015, après 0,9 % pour 2014. Selon les projections macroéconomiques de la BCE, le PIB de la zone euro s’établirait à 1,4 % en 2016, 1,7 % en 2017 et 1,8 % en 2018 ; l’IPCH serait de 0,1 % en 2016, 1,3 % en 2017 et 1,6 % en 2018.
Télécharger en PDFN°309 du 4 mars 2016
En zone euro, l’inflation (IPCH flash en ga) baisserait en février (- 0,2 %, après 0,3 % en janvier), de même que l’inflation hors énergie et alimentation (0,7 %, après 1,0 % en janvier). Le PMI final de la zone euro diminue en février dans l’industrie manufacturière (51,2, après 52,3 en janvier). En France, le taux de chômage au sens du BIT (France métropolitaine) est en baisse au quatrième trimestre 2015 à 10,0 %, après 10,1 % au troisième trimestre. Les immatriculations de voitures particulières neuves sont en hausse de 2,1 % en février, après 0,0 % en janvier.
Télécharger en PDFN°308 du 26 février 2016
En France, la croissance du PIB au quatrième trimestre est révisée à la hausse de 0,1 point à 0,3 %. L’inflation (IPCH flash) serait de – 0,1% en France en février après + 0,3 % en janvier. En zone euro, l’inflation (IPCH final en ga) s’établit à 0,3 % en janvier 2016 (flash à 0,4 %), après 0,2 % en décembre et l’ IPCH hors énergie et alimentation atteint 1,0 % en ga (flash confirmé), après 0,9 % en décembre. L’indicateur du sentiment économique européen baisse de 105,1 à 103,8 en février.
Télécharger en PDFN°307 du 19 février 2016
En janvier l’indice des prix harmonisés (IPCH) de la France croît de 0,3 % en ga (flash revu de – 0,1 point), comme en décembre. L’IPCH hors énergie et alimentation (supercore) ralentit à 0,7 % en ga, après 0,8 % en décembre.
Télécharger en PDFN°306 du 12 février 2016
En France, selon la première estimation ISMA issue de l’enquête mensuelle de conjoncture de la Banque de France, le PIB augmenterait de 0,4 % au 1er trimestre 2016. En zone euro, d’après l’estimation rapide d’Eurostat, le PIB progresse de 0,3 % au 4e trimestre 2015, comme au 3e trimestre. En Allemagne le PIB augmente de 0,3 %, en France de 0,2 %, en Italie de 0,1 % et en Espagne de 0,8 % au 4e trimestre 2015.
Télécharger en PDFN°305 du 5 février 2016
En France, selon les prévisions d’hiver de la Commission européenne, le déficit budgétaire s’établirait à 3,4 % en 2016 et 3,2 % en 2017, le PIB augmenterait de 1,3 % en 2016 et 1,7 % en 2017, et l’inflation (IPCH en ma) s’établirait à 0,6 % en 2016 et 1,3 % en 2017. En janvier, le PMI manufacturier est confirmé à 50,0 (après 51,4) et le PMI services repasse au‑dessus du seuil d’expansion à 50,3 (après 49,8). Le nombre d’immatriculations de voitures neuves est stable sur le mois de janvier. Le déficit commercial pour l’année 2015 s’établit à – 45,7 milliards d’euros, après – 58,3 milliards en 2014.
En zone euro, La Commission européenne prévoit une croissance du PIB de 1,7 % en 2016 et de 1,9 % en 2017, et une inflation (IPCH en ma) de 0,5 % en 2016 et 1,5 % en 2017. Les PMI manufacturier et services sont confirmés à la baisse pour janvier, à respectivement 52,3 et 53,6. Le taux de chômage dans la zone euro est de 10,4 % en décembre 2015 (après 10,5 %).
Télécharger en PDFN°304 du 29 janvier 2016
En France, selon la première estimation de l’Insee, le PIB s’établirait à 0,2 % au quatrième trimestre 2015, et en moyenne annuelle, 1,1 % en 2015, après 0,2 % en 2014. L’IPCH flash de janvier s’établirait à 0,4 %, après 0,3 % en décembre. Fin décembre, le nombre de demandeurs d’emploi augmente de 0,4 % (soit + 15 800 personnes). Dans la zone euro, L’IPCH flash s’établirait à 0,4 % en janvier 2016, après 0,2 % en décembre. L’IPCH hors énergie et alimentation serait à 1,0 %, après 0,9 % en décembre.
Télécharger en PDFN°303 du 22 janvier 2016
En France, l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie en janvier est stable selon l’Insee (à 102) mais en baisse selon les PMI (à 50,0, après 51,4 en décembre). En zone euro, l’inflation (IPCH final en ga) est confirmée à 0,2 % en décembre après 0,1 % en novembre et l’inflation hors énergie et alimentation à 0,9 % comme en novembre.
Télécharger en PDFN°302 du 15 janvier 2016
En France, en décembre, selon la 3e estimation ISMA issue de l’enquête mensuelle de conjoncture de la Banque de France, le PIB augmenterait de 0,3 % au 4e trimestre 2015 (chiffre inchangé) comme au 3e trimestre. En décembre, l’inflation (IPCH en ga) s’établit à 0,3 % (0,1 % en novembre) ; l’inflation sous jacente (hors énergie et alimentation) est à 0,8 % (0,7 % en novembre).
En zone euro, la production industrielle baisse de 0,7 % en novembre, après la hausse de 0,8 % en octobre. L’acquis du 4e trimestre 2015 s’établit à 0,0 % en variation trimestrielle et à 1,1 % en glissement annuel fin novembre.
Télécharger en PDFN°301 du 8 janvier 2016
Selon l’Insee, la production dans l’industrie manufacturière se redresse en France en novembre (0,4 %, après – 0,4 % en octobre), mais l’ensemble de la production industrielle baisse de 0,9 % (après 0,7 % en octobre) du fait d’une forte baisse de la production d’énergie. L’acquis de croissance pour la production manufacturière au 4e trimestre, après novembre, s’établit à 0,6 % en variation trimestrielle (après 0,3 % au 3e trimestre). Le PMI manufacturier est en hausse en décembre en France à 51,4 et en zone euro à 53,2, tandis que le PMI services baisse légèrement en France à 49,8 et reste stable en zone euro à 54,2. L’inflation (IPCH flash en ga) de la zone euro resterait stable à 0,2 % en décembre, de même que l’inflation hors énergie et alimentation à 0,9 %.